e
Galerie
e
Plan du Site Menu
e Menu Principal  
e Accueil Page d'Accueil
e Présentation Présentation
e Infos Infos
e Focus Focus
e Univers Univers
e Système de Jeu Système de Jeu
e Histoire Histoire
e Salon Le Salon
e Téléchargements  Téléchargements
e Nouvelle Nouvelle
e Galerie Galerie
e Liens Liens
Menu Menu
Menu Menu
e Menu Local  
e Galerie Galerie
e Panorama Panorama
e Personnages Personnages
e Vaisseaux Vaisseaux
Menu Menu
csg csd e
  e Accueil > Galerie
Galerie © David Vignoni/Icon-King
© David Vignoni/Icon-King


Cette rubrique regroupe les différentes illustrations spécifiquement réalisées pour Twin Galaxies. Elle est destinée à grossir régulièrement au fur et à mesure de l'ajout de nouvelles illustrations.

Sur cette page sont présentées les dernières nouveautés. Vous pouvez cliquer sur les images pour accéder à des versions en haute résolution.



Vromb TX-1 Piranha
sgsmsd


Vif & Maniable

Conçu pour se faufiler dans la circulation dense des métropoles, le Piranha obéit au doigt et à l'oeil. En plus d'être très maniable, le TX-1 dispose d'une vitesse de pointe très correcte. Il permet ainsi de transporter son pilote et un passager (avec sa selle double) en un rien de temps d'un bout à l'autre d'une mégalopole dans le plus grand confort grâce à son assise à mémoire de forme.

Plaisir & Praticité

Outre ses performances d'exception, des commandes idéalement placées font de la conduite du TX-1 un véritable régal jour après jour. À l'usage, le Piranha s'avère être le parfait compagnon de balade avec son large coffre situé sous la selle et ses nombreux rangements très pratiques et modulaires qui offrent plusieurs milliers de configurations différentes capables de s'adapter à tous les besoins.



TX-1 Piranha © Stef
© Stef

Le Piranha : taillé pour le plaisir !

Résistant & Sûr

Aussi fiable qu'agréable à regarder, le Piranha est prévu pour résister aux climats les plus rigoureux ainsi qu'aux agressions du temps et aux aléas de la vie urbaine. Par ailleurs ses systèmes anti-vol font partie des plus perfectionnés et rendent ses modules de verrouillage quasiment inviolables. De plus, ses systèmes de sécurités passive et active en font un véhicule particulièrement sûr permettant à la fois d'éviter d'éventuelles collisions et de protéger intégralement ses occupants en cas d'urgence gràce à plusieurs gicleurs de mousse expansée placés de manière optimale.

Sobre & Économique

Bénéficiant des dernières avancées tant en ce qui concerne les répulseurs que les propulseurs, le Piranha possède un appétit d'oiseau malgré ses performances de premier plan. À l'entretien, il s'avère également très peu coûteux du fait d'une conception optimale des composants permettant de remplacer les organes défectueux en un clin d'oeil, diminuant d'autant le temps de main d'oeuvre nécessaire.



Vaisseau-Bouclier express GéoTech Delphinus
sgsmsd


Étudié pour la vitesse

Fabriqué par GéoTech depuis quelques années en remplacement du Beluga, le Delphinus est un vaisseau-bouclier destiné en priorité aux transits transorbitaux rapides. Dotés de puissants propulseurs atmosphériques principalement logés dans la poupe de l'appareil, ils occupent une bonne partie de celle-ci. En mode inversé, ils participent grandement au freinage en complément de répulseurs très performants et de nombreux aérofreins conçus pour offrir une résistance optimale.

Fuselage

Présentant une forme aérodynamique très étudiée et constitués de matériaux spéciaux basés sur des tectiques haute-performance, le fuselage très profilé du delphinus est ainsi capable de fendre les atmosphères les plus épaisses en un temps record. Les vitesses atteintes étant plus élevées, il a fallut recourir à des matériaux très performants capables de résister à des températures encore supérieures à celles habituellement endurées par les vaisseaux-boucliers plus classiques (environ 3000°C) et ce sans avoir à remplacer le revêtement externe trop souvent.

Aérofreins

L'une des principales particularités du Delphinus est constituée par ses aérofreins (souvent surnommés nageoires) qui permettent d'obtenir un freinage encore plus efficace en sus des puissants systèmes Anti-G l'équipant. Constitués d'une tectite spéciale, ces ailerons possèdent une résistance particulièrement efficace associé à un dessin favorisant un écoulement de l'air à la fois optimal pour un freinage efficace et évitant de trop solliciter les aérofreins. Il en résulte des freinages 20 à 30% plus performants qu'avec le système anti-G seul pourtant déjà très efficace.



Le Delphinus © Stef
© Stef

Le Delphinus, un vaisseau-bouclier finement profilé.

Sorties Atmosphériques

Avec ses puissants propulseurs et ses systèmes anti-G très performants, le Delphinus n'est pas en reste lorsqu'il s'agit de rejoindre les stations orbitales en partant des astroports planétaires et atmoports aériens. Tous ailerons repliés, sa forme aérodynamique fait encore une fois merveille et lui permet d'atteindre très rapidement des vitesses particulièrement élevées (de l'ordre de 3000 mètres par seconde).

Rotations & Liaisons

Le Delphinus peut ainsi selon la planète qu'il dessert, effectuer jusqu'à 6 rotations par Journées Standard. En ce qui concerne les liaisons, les Delphinus sont généralement exploités en liaison directe avec d'autres moyens de transport rapides (vols spatiaux express, Atmoglisseurs, Ramglisseurs…) afin d'optimiser au maximum les temps de parcours.

Pilotage

GéoTech se targue de proposer, sur le Delphinus, un pilotage aisé malgré ses performances largement au-dessus de la moyenne grâce à un OP servi par tout un ensemble de logiciels permettant d'exploiter au mieux l'appareil. Les éléments mécaniques commandés ont qui plus est reçu une attention toute particulière qui leur permet de répondre au doigt et à l'oeil. La taille relativement contenu du Delphinus et par suite sa masse relativement faible même en charge, lui permettent également de proposer de très bonnes qualités dynamiques.

Intérieur

Le Delphinus possède une soute dotée de pilônes d'arimage pour les vaisseaux transportés ainsi qu'une confortable cabine destinées à accueillir les passagers. Par ailleurs, le Delphinus est doté de systèmes de sûreté/sécurité dernier cri : systèmes anti-incendie (extincteurs, sprinklers…), capsule de sauvetages BioSupport…



Les Namdraths
sgsmsd


La Caste

Les Namdraths constituent une communauté ancestrale exclusivement masculine dont la principale vocation est de former des guerriers d'élite capables de proposer leurs services à travers les deux galaxies. Fiers représentants d'une caste vieille de plusieurs dizaines de millénaires, les Namdraths sont, à tort, généralement considérés comme des mercenaires. L'argent n'est en effet pas une finalité pour eux qui obéissent à un ensemble de lois très strictes. Il ne s'agit pas véritablement d'une Guilde non plus, puisque la communauté Namdrath, dont les membres sont assez indépendants, ne dispose d'aucun comptoir.

Origines

Les Namdraths tirent vraisemblablement leur origine de la lointaine Guerre des Anciens Mondes, au cours de laquelle cet ordre guerrier aurait été créé notamment pour protéger certaines populations mais également pour mener des assauts considérés comme suicidaires par bon nombres d'unités "classiques". Ils se seraient alors peu à peu forgé une impressionnante réputation qui en retour a largement favoriser le recrutement de nouveaux membres. Le recrutement en question aurait alors largement évolué pour devenir progressivement la sélection qui existe encore à l'heure actuelle et l'instruction qui suit a alors été définie dans ses grandes lignes.

Du Temps des Anciens

Aussi étrange que cela puisse paraître, la Caste des Namdraths, certainement de par son prestige et également de par la droiture qui a toujours caractérisé ses institutions et ses lois, n'a pas disparu lors du long règne des Anciens. Il est cependant important de noter que leur influence a été largement diminuée et les missions qui leur ont été confiées étaient dans la très grande majorité des cas purement honorifiques et en tout cas systématiquement dédiées à la protection de personnes de haut rang, nonces, diplomates et médiateurs des différents systèmes des galaxies jumelles. S'ils ont su conserver au cours de cette période leurs traditions et leurs techniques de combats spécifiques, les Namdraths ont néanmoins été amenés à en divulguer une certaine partie afin d'instruire les commandos d'élite de l'Armée du Conseil. Ceci expliquerait en grande partie pour certains comment la caste a réussi à se maintenir durant cette ère où son caractère belliciste n'était pas forcément le bienvenu.



Spadassin Namdrath © David Carles
© David Carles

Un spadassin Namdrath armé de ses deux rapières protoniques.

Sélection & Formation

La fameuse sélection Namdrath s'effectue selon des rites très particuliers issus de traditions séculaires. Elle est d'ailleurs réputée pour être aussi impitoyable qu'elle est ancienne et peu sont ceux qui parviennent à en surmonter les nombreuses épreuves du premier coup. Il est cependant autorisé de tenter sa chance à plusieurs reprises même si cela n'est pas sans risque puisque outre sa difficulté, la sélection Namdrath a la réputation d'être relativement dangereuse.
Le Guerrier Namdrath suit alors de nombreux entraînements qui l'amène principalement à acquérir une grande maîtrise des armes blanches et des techniques de corps à corps. Parmi ces diverses techniques l'on peut citer les fameuses techniques à deux armes (deux rapières ou deux cimeterres) qui font la réputation des Namdraths à travers les deux galaxies. En complément de cet aspect orienté combat, la recrue reçoit une formation axée sur la philosophie et qui comporte notamment l'enseignement du fameux code Namdrath, l'Eryadrath.

Le Code Namdrath

L'Eryadrath (ou Erya) présente tout un ensemble de valeurs centrales pour la Caste, valeurs qu'un Aspirant s'engage à toujours respecter et ce même au péril de sa vie, lorsqu'il devient Compagnon. Bien qu'issue de nombreux ouvrages de référence, l'Erya peut se résumer en quelques notions fondamentales :
L'Art du combat est supérieur à tout mais ne doit être utilisé qu'à bon escient.
La Liberté du Namdrath s'exprime à travers les causes qu'il défend.

Quelques proverbes couramment érigés en valeur centrale :
A tes alliés, franchise et loyauté. A tes ennemis, violence et cruauté.

Par ailleurs, la Caste Namdrath constitue un ensemble laïque où la liberté de culte est totalement respectée dans la mesure où les préceptes portés par les religions en question ne sont pas en contradiction avec l'Erya.



Nesmedrath © Loic Senan
© Loïc Senan

Un Nesmedrath équipé de deux rapières d'entraînement.

Échelons

Gravir les nombreux échelons que compte la Caste ancestrale n'est pas chose aisée puisqu'il est nécessaire de satisfaire à un certain nombre d'épreuves afin d'espérer être promu. Il existe plusieurs voies correspondant aux principales spécialités développées au sein de la Caste. On trouve ainsi la Voie du Combat, voie la plus classique qui sert de point de départ pour les spécialisations ultérieures : Voie du Soutien (médecins, opérateurs…), Voie de l'Élite et Voie de la Supervision. Voici un panorama des différents grades que l'on retrouve au sein de la caste Namdrath :

Grade de base : Compagnon : tout premier grade des recrues.
Guerrier (voie du combat) : premier grade dans la voie du combat, la principale voie chez les Namdraths.
Fantassin (voie du combat) : des guerriers Namdraths aguerris. Engagement quasiment définitif dans la voie du combat, il est très difficile et plutôt mal vu de changer de voie à ce stade.
Vétéran (voie du combat) : le plus performant des combattants hors élite, bien souvent d'un niveau supérieur aux Spadassins. Ils jouent souvent le rôle d'instructeur/recruteur (engagement définitif dans la voie du combat).
Médecin (voie du soutien) : médecine généraliste, chirurgie (la voie du soutien est généralement définitive).
Opérateur (voie du soutien) : informatique et télécoms.
Réparateur (voie du soutien) : selon les spécialisation, mécanique, électronique ou cybernétique.
Arcaniste (voie du soutien) : Namdraths dotés de pouvoirs psy et de facultés extrasensorielles.
Spadassin (voie de l'élite) : à l'origine il a notamment pour mission de pourchasser et éventuellement tuer les renégats : les Namdraths ne respectant pas ou plus l'Eryadrath. Il s'agit d'un passage obligé pour accéder à la voie de la supervision.
Nesmedrath (voie de l'élite) : ils sont extrêmement rares et redoutés.
Archonte (voie de la supervision) : puissants et influents, ils font partie des superviseurs.
Maréchal (voie de la supervision) : quasiment tout en haut de la hiérarchie.
Harkendrath (voie de la supervision) : grade suprême chez les Namdraths réservé aux stratèges hors pair même s'il se murmure qu'il existerait une poignée de Grands Harkendraths…

Déviants & Égarés

Généralement surnommés les Renégats, ils sont tous ceux qui ont, pour diverses raisons, décidé de ne plus respecter l'Eryadrath de maniére totalement consciente (Déviants) ou de façon plus involontaire (Égarés). Pourchassés par les Spadassins (parfois par des Nesmedraths s'ils sont particulièrement dangereux) lorsqu'ils ont été démasqués, ils sont alors capturés ou tués s'ils refusent de se rendre. Dans le premier cas, ils sont alors jugés par une haute cour spécialement constituée pour l'occasion, au sein de laquelle prennent part au moins un ou plusieurs Archontes et parfois des Maréchaux ou des Harkendraths. Le Renégat peut alors être condamné (peines de prison fermes ou avec sursis) ou gracié et mis à l'épreuve.



Croiseur polyvalent Classe Inlandsis
sgsmsd


L'Inlandsis

Fabriqué par la Corporation HornsGoth de RychtiGernt (CRG), ce croiseur à la conception moderne ayant une longeur d'environ 900 mètres est assemblé dans les usines orbitales de la corporation, notamment dans le système de Horn ainsi que dans d'autres systèmes du même Secteur, tels que les systèmes Reckon et Sterraken.
Il s'inscrit d'ailleurs dans la lignée des autres croiseurs récents de la corporation tels que le Ionosis, ses concepteurs étant même allés encore plus loin dans la philosophie de conception ayant présidé à l'élaboration de cette nouvelle série de croiseurs polyvalents en le dotant d'une part de tout un ensemble de nouvelles fonctionnalités spécifiques et surtout en intégrant définitivement le nouveau système de "modules" déjà entrevu sur les précédentes réalisation de CRG. Le Classe Inlandsis se présente ainsi comme un bâtiment capable d'assumer de très nombreuses tâches différentes et ce à la fois au sein de flottes importantes ou en solo dans le cadre de missions douaniéres.

Un Bâtiment Polyvalent

Ce croiseur léger a ainsi bénéficié d'une conception axée sur la polyvalence. Il possède ainsi un hangar central destiné à accueillr des astronefs de chasse (capacité d'emport d'environ trois escadres dans les versions les plus courantes). Il dispose également d'une multitude de tourelles à tir rapide (usuellement des batteries de type turbo laser ou plus rarement des canons à plasma) qui assurent la défense rapprochée contre les bombardiers et les chasseurs.
D'autres sont des tourelles d'armes plus lourdes contre croiseurs (turbo lasers lourds ou canons à fusion). Sur les flancs du croiseur se trouvent des armes à faisceaux lourdes (canons à fusion lourds). Le tout est complété par des lances-missiles et des lances-torpilles principalement destinées aux affrontements avec d'autres bâtiments du même gabarit (croiseurs, astroporteurs).



Classe Inlandsis © Stef
© Stef

Le Classe Inlandsis, un croiseur réputé pour sa polyvalence.

Armements & Options

De nombreux armements et options sont disponibles, on distingue ainsi les versions basées sur un armement signé Orion et donc plus particulièrement focalisé sur les armes à Fusion, des versions basées sur les pièces d'artillerie conçues par AuraCorp. où l'on trouve principalement des armes à Plasma ou encore par celles de [3L] Corporation pour les Turbo Lasers. On trouve également des versions plus spécialisées intégrant des canons à ions et des rayons tracteurs.

Cuirasse & Écrans

Disposant d'un épais blindage tirant partie des toutes dernières technologies en terme de matériaux composites spatiaux, l'Inlandsis est également doté d'un ensemble d'écrans performants proposant à la fois une forte capacité de Protection et une rapidité de Recharge assez impressionnante pour des écrans de ce genre.

Types de Missions

De par sa polyvalence, l'Inlandsis peut participer à toute sorte de missions très diverses allant de la petite mission d'escorte de bâtiment civil, missions de douane, bâtiment d'appui ou tout simplement en tant que bâtiment de flotte épaulant les plus grosses pièces et le vaisseau amiral. Au sein des formations les plus importantes on retrouve généralement les Inlandsis au niveau des deuxième ou troisième sphère en partant de l'extérieur dans le cadre des formations de type sphérique.

Versions

De très nombreuses versions sont commercialisées en fonction des armements et des options choisis mais également en fonction des fameux modules qui font la fierté de CGR. Ces modules sont très variés et peuvent tout autant concerner les quartiers d'habitations (et d'une manière générale tout l'aménagement intérieur) que les hangars et les ateliers de réparation.



Héline Vansen
sgsmsd


La Période Skullrusha

Le parcours de Vansen est pour le moins atypique. Contrairement à la plupart des pilotes de Booster professionnels, elle n'a pas participé à moult compétitions officielles depuis son plus jeune âge. A l'origine membre du fameux gang de pilotes clandestins Skullrusha, l'un des plus extrêmes qui aient existé, réputé pour ses raids nocturnes sauvages à travers les plus grandes villes d'Acranis IV, elle s'illustre en réussissant de nombreux coups d'éclats et en parvenant notamment à se débarrasser à maintes reprises des forces de l'ordre lancées à sa poursuite.
A force de défier les autorités, les Skullrusha et Vansen, devenue leur leader charismatique, finissent par se faire prendre un à un. Le célèbre gang est enfin démantelé. Décelant chez ces délinquants un énorme potentiel, le gouvernement d'Acranis IV leur propose, afin d'éviter la prison ferme, d'intégrer la ligue Kinetik dans le but de défendre les couleurs du système Acranis dans le championnat intergalactique de Boosters. Le marché est à double tranchant cependant : s'ils ont le malheur d'échouer dans leur qualification pour l'InterLigue, ils se verraient écroués sur le champ avec en prime une peine triplée. Seule l'intrépide jeune femme a pris le risque d'accepter la sulfureuse offre. Inutile de préciser qu'un tel défi passionne les foules…

Le Contrat

Récemment recrutée par l'équipe Aurora, une des meilleures de la ligue Kinetik, la jeune femme a rapidement démontré toute l'étendue de son talent en remportant plusieurs victoires face à des concurrents bien plus expérimentés qu'elle et sur des tracés particulièrement techniques.
Elle fait équipe avec le talentueux Alendro Stenrike, un autre jeune espoir de la ligue qui a fait ses classes dans les ligues inférieures et a gravi les échelons un à un en remportant chacun des championnats dans lesquels il était engagé avant de parvenir à atteindre le plus haut niveau. Le jeune prodige a également plusieurs victoires à son actif depuis le début de saison et la lutte est intense au niveau du championnat et au sein même d'Aurora.



Héline Vansen © Stef
© Stef

Vansen, l'une des meilleurs pilotes de Booster de la ligue Kinetik d'Acranis IV.

La Ligue Kinetik

La ligue majeure d'Acranis IV, qui regroupe une quarantaine de pilotes appartenant à une quinzaine d'équipes, est l'une des plus réputées des deux galaxies, le niveau étant particulièrement relevé. Le championnat de cette ligue comporte une trentaine de courses par saison, réparties sur les différents continents de la planète et sur ses deux lunes, Askra et Renko (deux courses par saison sur chacune d'entre elles) dont les gravités respectivement égales à 0,1g et 0,2g engendrent régulièrement des courses d'anthologie.
A la manière de ce qui existe dans les autres ligues majeures, les courses sont réparties sur des circuits artificiels, des parcours urbains ainsi que des circuits naturels tracés à travers de luxuriantes forêts, de gigantesques canyons ou encore au sein de grottes exiguës et de cavernes monumentales.

Acranis IV

Si le système Acranis n'est pas l'un des plus importants des galaxies jumelles, il est cependant connu pour sa célèbre ligue de courses de boosters. La ligue Kinetik, malgré un passé glorieux, est cependant sur le déclin depuis pas mal de temps. Les habitants d'Acranis IV et du système Acranis attendent avec impatience leur nouveau champion, celui ou celle qui sera capable de les faire à nouveau vibrer en remportant l'InterLigue. Les regards se portent désormais vers Stenrike et Vansen qui sont les deux qualifiés.

Le Championnat InterLigue

Ce championnat oppose les meilleurs pilotes des meilleures ligues des deux galaxies. On y trouve notamment des représentants de la fameuse ligue Cyclades d'EtherNova, de la redoutable ligue ViaTech de NeoSupplex, de l'incontournable ligue RaCast de Sortesken ainsi que de la prometteuse ligue SilverStream de SnabaqShaft.
L'InterLigue se déroule en parallèle des championnats locaux et dispose d'un calendrier aménagé en fonction des calendriers de chacune des ligues. Elle commence à la mi-saison des championnats locaux afin que puisse s'effectuer la sélection des participants. Seuls les deux ou trois meilleurs représentants de chaque ligue sont retenus, en fonction de leur classement dans leurs championnats respectifs.
Le Championnat InterLigue, qui comporte une vingtaine de courses réparties dans une quinzaine de systèmes, a ainsi pour but de décerner le titre envié de Champion Intergalactique au meilleur pilote des deux galaxies. Comme on peut s'en douter, le niveau est extrêmement relevé puisque des pilotes d'exception plusieurs fois titrés tels que Sirius Kurtosis ou Ylona Hënger sont en lice sans parler de tous ces pilotes émérites qui rêvent d'accrocher une victoire en InterLigue à leurs palmarès déjà bien étoffés. Pour Vansen et Stenrike le défi est de taille, il va désormais falloir se mesurer aux meilleurs…



Transporteur léger GéoTech CG1 Taurus
sgsmsd


De Nombreuses Qualités

L├ęger, maniable et rapide, le Taurus n'en est pas moins un transporteur robuste capable d'avaler des millions de parsecs sans broncher. Plus particulièrement destiné aux liaisons rapides, le Taurus est doté de propulseurs UltraLuminiques très performants qui lui permettent de rallier les systèmes les plus éloignés en un temps record.
Mais là n'est pas la seule de ses nombreuses qualités, puisque ce modèle propose en outre un niveau de confort inégalé dans sa catégorie. En lieu et place des couchettes rustiques que l'on trouve chez certains de ses concurrents, le CG1 propose d'authentiques cocons-lits d'excellente qualité et d'une manière générale un espace de vie particulièrement bien pensé en termes d'ergonomie pour l'équipage (2 personnes).
Par ailleurs, sa conception a d'origine été pensée dans le but de faciliter au maximum l'entretien et la maintenance de l'appareil, en faisant par conséquent l'un des transporteurs légers préférés des flottes de messageries interstellaires rapides.
On peut cependant lui reprocher certaines faiblesses, au premier rang desquelles une capacité d'emport limitée et des tarifs relativement élevés surtout que la liste des équipements en option est assez conséquente.

Armement

En option ou sur commande, le CG1 peut être doté de canons laser et/ou d'un lance-missiles moyen. Certains préparateurs proposent également des versions munies de tourelles de différents types capables d'accueillir tout un ensemble d'armements allant des simples canons laser aux canons à ions en passant par les armes à plasma ou à fusion.



CG1 Taurus © Stef
© Stef

Le CG1 Taurus en phase d'approche.

Variantes

Au fur et à mesure de sa commercialisation, le Taurus a peu à peu été proposé dans différentes versions plus particulièrement adaptées à divers usages ou positionnées différemment en fonction des zones de commercialisation.

CG1-T : la soute est optimisée pour un emport maximal au détriment de la cellule de vie.
CG1-X : une version dotée de propulseurs SubLuminiques légèrement plus performants autorisant des vitesses plus élevées et une maniabilité un peu meilleure.
CG1-W : une version à bas prix dont les performances et le confort ont été largement revus à la baisse.
CG1-M : une version militaire, spécifiquement préparée, dotée d'un armement conséquent, d'un blindage renforcé, et d'écrans plus performants.

L'Avenir

Si diverses améliorations ont été apportées au CG1 depuis son apparition, il marque cependant le pas face à ses concurrents les plus récents en terme de performance pure notamment et il est de plus en plus question de le remplacer par un nouveau transporteur conçu en partenariat avec Delltex et Avenger, plus adapté aux nouvelles attentes du marché notamment en terme de polyvalence.



Messager multitâche Avenger AF 33
sgsmsd


Les Messagers

Très utilisés à l'époque des Anciens, les vaisseaux de type Messager étaient principalement utilisés pour transporter des délégations diplomatiques (notamment des Médiateurs) et également pour transmettre des messages de première importance sans passer par les faisceaux tachyoniques ou par des drones-messagers. Ils étaient en effet considérés à cette époque comme étant beaucoup plus sûrs que ces derniers qui n'étaient pas encore aussi perfectionnés qu'à l'heure actuelle. En ce qui concerne les faisceaux tachyoniques, le maillage étant plus dense à l'époque, il rendait le choix de ce type de transmission plus risqué.
Disposant de propulseurs UltraLuminiques particulièrement performants, les Messagers peuvent parcourir les deux galaxies à des vitesses allant généralement de 5000 à 10 000 années-lumière/JS. Ils disposaient également d'un important blindage et de puissants écrans déflecteurs afin de les protéger contre d'éventuelles attaques, notament celles de pirates maraudant à proximité des systèmes vers lesquels convergent de nombreuses routes commerciales. Ils étaient également équipés d'un armement à vocation principalement dissuasive.
S'ils sont quelque peu démodés à l'heure actuelle, ils n'en constituent pas moins une valeur sûre de par leur robustesse et leur grande polyvalence et sont, de fait, encore souvent employés. Il est d'ailleurs assez étonnant de remarquer qu'à l'heure actuelle ces vaisseaux sont principalement utilisés par des pirates pour lesquels ils présentent de nombreux avantages, leur relative simplicité de conception leur permettent de les réparer aisément et leur solidité leur confèrent une protection aprèciable face aux intercepteurs qui les prennent en chasse. Enfin, en cas de problème, il est facile pour ceux qui utilisent de tels appareils de prendre la fuite grâce à leurs puissants propulseurs UL.



AF 33 NB © Nelyhann
© Nelyhann

L'Avenger AF 33 dans une version modifiée destinée à des missions de surveillance et de protection.

L'AF 33

La conception de l'AF 33 remonte à une bonne cinquantaine d'années standard. A cette époque, Avenger, qui n'était alors qu'une petite corporation sous tutelle, avait pris la décision de se lancer sur le juteux marché des vaisseux de type Messager en remplaçant l'antique AF 30, un transporteur léger multitâche techniquement dépassé par un nouvel appareil de conception plus moderne et surtout plus adapté aux attentes du marché.
En effet, au cours de cette époque troublée où les échanges diplomatiques connaissaient une augmentation exponentielle liée à la situation de plus en plus tendue régnant au sein même du Conseil des Anciens, les vaisseaux spatiaux de type Messager capable de transporter rapidement une quinzaine de personnes d'un bout à l'autre des deux galaxies tout en proposant une protection appréciable malgré l'augmentation des attaques de pirates et autres anarchistes, connaissaient un succés sans précédent.
La concurrence était déjà féroce sur ce segment mais Avenger ne pouvait se permettre de rester absent sur un marché aussi lucratif. Il était cependant important, pour pouvoir espérer percer, de proposer un produit de bonne qualité et surtout moins cher que ceux de la concurrence. Les choix présidant à la conception de l'AF 33 privilégièrent des solutions simples et éprouvées en grande partie reprises de l'AF 30 qui avait largement fait ses preuves sur le plan de la fiabilité. L'autre point important était de conserver le potentiel multitâche de son prédécesseur, aspect assez novateur dans cette catégorie où les autres corporations avaient tendance à proposer des vaisseaux spécialisés.
Devant l'urgence de la situation (les ventes de la gamme vieillissante d'Avenger étaient alors en chute libre), l'industrialisation fut particulièrement rapide. Et malgré quelques problèmes de jeunesse dus à cette précipitation, le succès fut tout de suite au rendez-vous, les acheteurs étant enthousiasmés par les nombreuses qualités de l'appareil et définitivement séduits par des tarifs défiant toute concurrence.
Il faut dire qu'une fois gommés les quelques défauts de ses débuts, l'AF 33 possédait pour l'époque des qualités de tout premier ordre pour un appareil de cette catégorie. Sa robustesse tant du point de vue du blindage de la coque que de celle de ses divers équipements devint rapidement légendaire tant la fiabilité affichée par les différents sous-systèmes était irréprochable. Qui plus est, sa relative lourdeur ne l'empêchait pas d'être l'un des appareils les plus maniables parmi les Messagers, lui permettant ainsi de se soustraire plus facilement aux tirs adverses que ses rivaux.
Tout ceci explique pourquoi l'AF 33 a rencontré un tel succès commercial et a même été reconverti en chasseur/bombardier lors de la période chaotique de la Chute du Conseil, permettant ainsi à Avenger de se remettre à flots et de devenir peu à peu la MégaCorporation que l'on connait à l'heure actuelle après sa fusion avec Delltex et GéoTech.

Reconversions

Le caractère multitâche de l'AF 33 lui a permis de se reconvertir dans de nombreux domaines. Après avoir été utilisé comme bombardier, il a peu à peu été reconverti afin d'effectuer des missions de surveillance et de protection ou tout simplement en tant que transporteur léger. A l'heure actuelle, on en croise encore de temps en temps mais, paradoxalement, alors qu'il s'agissait à l'origine d'un vaisseau robuste prévu pour résister aux assauts des pirates, il est maintenant principalement utilisé par de petits pirates qui apprécient sa solidité légendaire.
Bien qu'ayant eu une longévité exemplaire, l'AF 33 n'est plus produit et est maintenant totalement remplacé par le Messenger conçu en collaboration avec Delltex et GéoTech.



Navigation
sgsmsd

Retour Page d'Accueil

Un panorama des illustrations de TG

Personnages

Vaisseaux

Rubrique Univers

Retour Haut de page

Plan du Site / TG Vision


e
Nouveautés
Consulter la FAQ
Plan du Site
Dossiers TG
Contact

English version
e cig e cid e
e
Google